La genèse

Brest, mai 2008.

Il est tôt sur la rade, il est tôt et il pleut. Grisâtre l’embarcadère, grisâtre le ciel morne. Soudain des picotements de couleurs, un foisonnement de points mouvants et bigarrés. Ce sont des musiciens, des fanfarons qui s’avancent d’un pas dansant vers la jetée, des cuivres plein les bras.

Ils sont Anglais, Russes, Français… ils ne craignent pas la pluie, ils s’apprêtent à s’engouffrer dans le ferry pour Ouessant et à larguer les amarres.

A bord, c’est le grand tumulte, les fanfares défilent et jouent à l’unisson. Ça chante, ça chatoie, ça chavire… Pendant ce temps, sur leur île, les Ouessantins attendent patiemment d’être sabordés. Ce sera même plaisant.

De la jetée du port de Brest, on entend encore le feu des sons qui fusent comme des artifices, des boulets de canons, des échos bégayés de chansons. Et on se prend à rêver. Et pourquoi pas nous aussi, un jour…

Lille, mai 2018.

Le décor a changé, pas de mer ici mais des vagues de toits. Fin prêts à embarquer pour les 15 Embrigadées…

C’est au tour de la Brigade des Tubes aujourd’hui d’accueillir, dans sa région, ceux qui ont mis tant de foi, tant de chaleur à la préparation de ces nombreux événements dont elle a jusqu’ici bénéficié. Et cela tombe d’autant mieux qu’en 2018, la Brigade fêtera ses 15 ans !

Embrigadez-vous qu’ils disaient…
Et ils avaient bien raison !

Depuis 2003, la Brigade des Tubes fanfaronne dans la joie. Le soubassophone qui lui tient lieu d’effigie rassemble aujourd’hui une centaine de personnes autour d’un seul désir : s’armer de cuivres et souffler la déferlante partout où elle passe.

En 2013 déjà, la Brigade des Tubes a fêté ses 10 ans en invitant 10 fanfares de toute la France à venir souffler ses bougies au cours du week-end musical « Les Dix Embrigadées » qui s’est déroulé entre le Fort de Mons-en-Barœul, les rues de Lille et la Gare Saint Sauveur. Depuis, la Brigade des Tubes n’a eu de cesse de faire de nouvelles rencontres, de nouveaux échanges.

Pour fêter ses 15 ans, la Brigade des Tubes fait encore plus fort : elle convie une vingtaine de fanfares croisées sur sa route. Il en viendra de partout, de chez nous et d’ailleurs.

Le 19 mai, rejoignez-les donc en journée dans différents quartiers de Lille, et à la gare Saint Sauveur pour un marathon en fanfare.

Le 20 mai venez guincher et vous abandonner aux mélodies cuivrées des copains fanfarons toute la journée au fort de Mons.

N’en j’tez plus, venez célébrer cet anniversaire avec et parmi les brigadeux et fanfarons!